Petite visite à l’ornière où les Sonneurs à ventre jaune ont élu domicile pour l’été (voir article précédent). Les imagos sont assez nombreux et de nombreuses larves de libellules sont également présentes. Par rapport à la précédente visite les petits crapauds semblent beaucoup moins craintifs.

Il suffit de s’allonger au bord de l’ornière et de poser l’appareil au raz de l’eau pour qu’aussitôt les Sonneurs s’approchent pour observer l’intrus. Ils peuvent rester ainsi immobiles plusieurs minutes à quelques centimètres de l’appareil photo. Mais au premier mouvement brusque ils disparaissent au fond de l’eau.