En bordure de la Réserve des Etournels il y a plusieurs champs de maïs autour desquels courent des clôtures électriques. Leur seule mission est d’empêcher les indésirables de pénétrer à l’intérieur du garde-manger. Malgré cela en me promenant cet après-midi, j’ai surpris toute une famille de sangliers dans la place… Trois fils et 6000 volts n’ont pas repoussé ces gredins (24 volts seulement…).
Un peu plus loin, cette fois dans la réserve, une troupe de jeunes sangliers est arrivée directement face à mon téléobjectif. Pas de camouflage, mise au point rapide et juste une photo… La surprise de part et d’autre. Toute la naïveté de la jeunesse dans le regard.