Par ces belles journées de fin d’hiver, je continue mes observations des Tichodromes échelettes du Fort l’Ecluse. Le soleil semble favorable à la présence de ces oiseaux sur les murs et les falaises orientés sud-ouest. Comme d’habitude, j’arrive vers 15h30 au Fort mais des ornithologues sont déjà sur place. Je décide donc de changer de lieu d’observation et de me consacrer aux falaises. C’est seulement vers 17h00 qu’un premier Tichodrome arrive. Il va lui falloir plus d’une heure pour remonter toute la falaise, à la recherche d’insectes, dérangé de temps en temps par une trentaine de Choucas des tours.

Je reste immobile avec l’espoir qu’il s’approche. Vers 18h00, il est à une dizaine de mètres mais le soleil a déjà disparu depuis trois quart d’heure. Je suis obligé de monter dans les ISO pour tenter d’obtenir des images nettes. Mais le multiplicateur de focale n’est pas à la fête lorsque les conditions de lumière sont compliquées. Dommage car le Tichodrome ne vient pas souvent aussi près de mon objectif.