Amateur de torrents peu profonds et à nombreuses pierres découvertes, le Cincle plongeur (Cinclus cinclus) est totalement inconnu du grand public. Par contre pour qui s’intéresse à la photo animalière, le Cincle est un sujet de prédilection tant cet oiseau est atypique par son comportement.

De la taille d’un petit Merle noir, il arpente les cours d’eau où il chasse les insectes aquatiques et parfois de petits poissons en plongeant régulièrement la tête sous l’eau. Lorsque la profondeur est suffisante il plonge, nage et même marche au fond de l’eau…

N’ayant jamais observé cet oiseau, j’avais en tête depuis quelque temps de visiter la seule rivière de la région possédant les caractéristiques adéquates pour accueillir le Cincle. Par chance dès la première visite du site, deux Cincles étaient présents. Après avoir observé ces oiseaux durant toute une matinée, j’ai pu définir un endroit sur la berge où je me posterais lors de ma prochaine visite. Dès le lendemain je me suis donc présenté à l’endroit que je pensais propice à la photographie. Adepte de l’affût « primitif » et du filet de camouflage, je me suis recouvert de branches de marronnier pour me fondre dans le paysage. Une heure plus tard les cincles sont arrivés et ont commencé à fouiller le lit de la rivière, mais pas à l’endroit prévu, ne faisant que quelques passages rapides sur les pierres devant l’affût.

En photographie animalière rien n’est jamais assuré, mais le rendez-vous est déjà pris avec les Cincles !

Vous trouverez de très belles images de Cincles chez J.C. Delattre et D. Crickillon.