Quelque part entre les lieux dits « les Places » et le « Mont Caly » de la commune des Gêts (Haute-Savoie), un champ inondé colonisé par des prêles, est le terrain de chasse de l’Aeschné bleue (Aeshna cyanea). Cette libellule assez commune autour de tous les points d’eau de la région, passe des heures à survoler son territoire sans jamais se poser.

La ballet aérien de l’Aeschné bleue est rythmé par des vols stationnaires courts suivis d’accélérations impressionnantes. Lorsqu’un individu se risque sur le territoire de son voisin, des joutes aériennes s’engagent avec des courses poursuites aux quatre coins de la prairie.

De part ses incessants déplacements, il est extrêmement difficile d’obtenir des images nettes de l’insecte. Les techniques habituelles de prise de vue des libellules en vol mettent en œuvre des moyens importants et sophistiqués (barrière infra-rouge, flashs,…), pour ma part j’ai utilisé une technique très personnelle et simplifiée à l’extrême (…) qui après plusieurs d’heures d’essai a donné des résultats étonnants.

 Beaucoup d’images sont malgré tout recadrées, mais avec la complicité d’une Aeschné particulièrement sociable (ou irritée par ma présence) et ses nombreux vols stationnaires d’observation à quelques centimètres de mon objectif (105mm f/2.8), quelques gros plans intéressants ont pu être obtenus.

Retrouvez d’autres photos de l’Aeschne bleue dans la galerie, rubrique « Insectes » puis « Odonates« .