Encore une orchidée très commune de notre région qui a subi la réorganisation du genre Orchis pour se retrouver dans le genre Anacamptis. On reconnaît facilement cet Orchis par son inflorescence dense en épi conique de 4 à 12 cm.

Mais la présence de deux lamelles saillantes à la base du labelle trilobé, est un caractère très distinctif qui permet de l’identifier sans risquer de se tromper.