Parmi les Ophrys présentes dans notre région, l’Ophrys mouche (Ophrys insectifera – Sectio Ophrys) et l’Ophrys bourdon (Ophrys fuciflora – Sectio Fuciflorae) sont certainement les plus communes. L’une, O. insectifera est mince et élancée avec un labelle brûnatre allongé alors que l’autre, O. fuciflora est robuste, peu élancée avec un labelle arrondi pourvu d’un motif jaunâtre assez variable.

Ophrys insectifera

J’ai toujours eu du mal à photographier O. fuciflora. Les stations que je fréquentais étaient mal ensoleillées et la végétation alentour donnait des fonds fades et gris bleuté.

  Ophrys fuciflora

Cette fois un peu en contrebas d’une station que je connaissais pour la présence des Orchis anthropophora (Homme-pendu), je suis tombé sur un tapis d’O. fuciflora idéalement exposées.

Un peu de soleil et une végétation de printemps abondante et le tour est joué. Enfin presque car depuis quelque temps le vent qui souffle sur le Pays de Gex fait échouer de nombreuses tentatives de plans trop rapprochés…