Sur les étangs des Etournels quelques Martins-pêcheurs se partagent les bons coins de pêche. Depuis des observatoires judicieusement choisis ils passent leurs journées à plonger à la recherche de nourriture. En période de nidification, c’est plus de 80 fois par jour qu’ils se mouillent pour capturer d’insoucients poissons.

martin-pecheur37-1

Autant il est assez simple d’observer les Martins-pêcheurs, autant les photographier demande beaucoup de patience. La rapidité de ces oiseaux et le végétation plus que dense des Etournels ne facilitent pas les choses. Pour l’instant je me suis refusé à poser des perchoirs « esthétiques » mais après plusieurs heures d’observation et des centaines de photographies « bof », je commence à y penser…

martin-pecheur40-2