Il est toujours frustrant de rentrer bredouille d’une balade photographique. Mais la nature nous livre à discrétion ses secrets, et ce n’est qu’à force de patience que l’on rencontre parfois un sujet « photo » coopératif. C’est après plusieurs affûts infructueux dans la réserve de l’Etournel que je me suis rendu sur les berges du Rhône en aval du Pont Carnot. A cet endroit les murets aménagés lors de la construction du Fort l’Ecluse servent de territoires de chasse aux lézards des murailles.

Lorsque l’on arrive sur place, les lieux semblent déserts. Mais si l’on prend le temps de s’assoir et d’observer les éboulis de pierres, on finit toujours par apercevoir la tête d’un lézard… Ces derniers sont curieux par nature et si peu que l’on évite les mouvements brusques et les vibrations sur le sol ou les pierres, on arrive très facilement à les approcher.

 Voilà donc le genre de sujet photographique simple à réaliser et toujours plein de surprise. Au moins, avec les lézards, on peut espérer ne pas rentrer bredouille…

LE LEZARD DES MURAILLES

Nom latin : Podarcis muralis

Ordre : Squamates

Famille : Lacertidae

Technique : macro