Le plus commun de nos reptiles est un adepte des bains de soleil. Animal à sang froid, il a une activité étroitement liée à la température extérieure. C’est donc en milieu d’après-midi, lorsque le soleil chauffe les pierres des rives du Rhône que je rends visite aux lézards des murailles.

Extrêmement farouches, ils disparaissent entre les pierres au moindre danger. Mais également très curieux, ils ressortent rapidement la tête de leurs cachettes pour observer les alentours et dévisager l’intrus de leur regard en biais. C’est à ce moment, et très lentement, que l’on peut approcher l’objectif des lézards et ainsi réaliser quelques gros plans originaux.

Le corps du lézard est recouvert d’écailles et selon l’incidence des rayons du soleil, l’animal peut apparaître avec une jolie couleur verte fluo ou plus classiquement brune avec des reflets orangés.