En septembre dans notre région nous avons souvent la chance d’avoir une fin d’été douce et ensoleillée. Il faut donc profiter de ces derniers rayons de soleil pour aller se balader en forêt et observer la nature qui se prépare à l’arrivée de l’automne. Lorsque les champignons apparaissent en nombre et que le cerf commence à bramer, il est temps de ranger la crème solaire…
Ce matin, au lever du soleil, j’en ai profité pour rendre visite à la petite bande de chamois du Plat des Roches (Combe d’Enfer). Effectivement leur odeur m’a tout de suite averti de leur présence. Avec prudence j’ai pu les approcher alors qu’ils étaient encore somnolents à l’abri des arbrisseaux rabougris de cet endroit rocailleux, sec et venteux. Lorsqu’ils ont détecté ma présence, ils ont rapidement pris la direction de la Combe. Avant de disparaître un mâle m’a furtivement lancer un regard comme pour me dire « Tu sais, on t’a vu ! »

Nikon D300s Nikkor 300mm + multiplicateur 1.4, f/5.6, 800ISO



Connaissant les endroits praticables de la paroi rocheuse, je les ai retrouvé un peu plus loin. Mais cette fois ils étaient vraiment trop bas pour tenter de les approcher sans danger.

Nikon D300s Nikkor 300mm + multiplicateur 1.4, f/5.6, 800ISO

 

Quelques minutes plus tard, alors que j’attendais le retour des chamois, un magnifique Pic noir est venu se poser juste au dessus de moi. Caché sous les arbrisseaux, je n’ai pas pu obtenir une image correcte de cet oiseau à la forte personnalité. Dommage !

Retrouver d’autres photos de Chamois en suivant ce lien : ma galerie