On semble enfin voir le bout de l’hiver. L’envie de retourner sur le terrain et délaisser les traditionnelles mangeoires à Mésanges se fait de plus en plus pressante. Cherchant quel sujet pourrait bien me motiver, j’ai fini par repenser aux Cincles plongeur de l’Allondon dont j’avais tenté en 2011 de faire quelques photos.

Le « Merle d’eau » a longtemps été un des sujets préférés des photographes animaliers. Ainsi des images de cincles toutes plus exceptionnelles les unes que les autres ont déferlé sur les forums et on ne compte plus les articles de la presse spécialisée qui lui sont consacrés. Mais on n’en oublie parfois que cet oiseau discret, au mode de vie très particulier, reste très attachant quand on cherche à l’observer.

 A cette époque de l’année, le niveau de l’eau est encore assez haut et il est facile de repérer les rochers utilisés par les oiseaux. Malheureusement les branches des arbres de la berge encombrent le lit du torrent et il va falloir affiner le poste d’affût pour obtenir des images un peu plus présentables…