Voir les Choucas des tours virevolter dans le défilé du Fort l’Ecluse est une chose surprenante. Ces derniers semblent prendre un réel plaisir à jouer avec les courants d’air qui parcourent le défilé au dessus du Rhône et qui viennent tourbillonner le long des falaises de la Combe d’Enfer. Les Choucas vont et viennent seuls ou en groupe d’une vingtaine et parfois tentent des atterrissages dans les anfractuosités des rochers ou sur les arbustes péniblement accrochés au dessus du vide.

[nggallery id=8]

Lorsqu’un intrus survient, les Choucas se rassemblent et prennent en chasse l’indésirable. Même les rapaces ne font pas le poids face à ces voltigeurs expérimentés. Pourtant un habitué du Fort, le Faucon crécerelle ci-dessous en a fait la douloureuse expérience. Pris dans la bousculade des Choucas, il est rapidement venu se réfugier sur un surplomb de la falaise sans porter une seconde attention à ma présence quelques mètres en dessous.