Il faut toujours faire preuve de beaucoup de patience pour observer et photographier un bihoreau gris. Ce petit héron est extrêmement farouche et ne se laisse pas approcher facilement. Lorsqu’il chasse, il se tient sur les berges des plans d’eau ou des rivières là où la végétation est abondante, à l’abri des regards indiscrets.

Ce jeune bihoreau de l’année a été photographié ce matin dans le premier étang des Etournels alors qu’un léger brouillard planait encore à la surface de l’eau. Il ne m’a pas vu et s’est posé devant moi dans l’ombre des roseaux. Je l’ai observé plus d’une demi-heure sous mon filet de camouflage. Lorsque j’ai bougé pour quitter mon affut, il a disparu d’un coup d’ailes…

Bihoreau gris

 

Aujourd’hui dans la réserve étaient présent une dizaine de hérons cendrés dont 5 sont arrivés en escadrille. Ce qui est rare, car cet oiseau semble plutôt solitaire en dehors de la période de reproduction.