Certes il fait un peu froid, mais comment vous décrire le plaisir de se rouler dans la boue ? Comment décrire le bien-être ressenti après s’être débarrassé de tous les parasites qui profitent de moi ? Mais ce que je préfère vraiment c’est me frotter contre les arbres après mes bains de boue… Ce soir, après mes soins de peau, je suis sorti tout guilleret des ronces où j’ai passé la journée pour aller festoyer au milieu de la clairière. C’est l’endroit branché du moment. Des copains m’ont prévenu qu’il y avait de bonnes grosses larves bien grasses et beaucoup de racines succulentes. En plus là-bas tout est bio. J’en ai profité pour me faire prendre en photo. Pour être une star, mieux vaut ce voir dans le marais !

Nikkon D80, Nikkor 80-400mm f/4.5-5.6, 400mm, f/5.6, ISO400, 1/20e