Parfois la nature est un peu folle, elle ne sait plus où elle en est. Alors elle invente, nous surprend, nous interroge. Toute ces bizarreries que la nature nous offre, on ne peut les voir que si on laisse de côté toutes nos idées de normalité, de standardisation. Il faut alors savoir regarder, être curieux, et parfois le moindre rocher peut être source de divagations intellectuelles. La nature ne souffre pas de l’uniformité, au contraire elle part dans tous le sens, rien n’est cloné.  Mais pour la comprendre, mieux vaut être au diapason avec elle.